La peau et ses besoins : associations hydrolat – huile végétale pour le visage, en fonction de votre type de peau.


Cosmétiques / jeudi, avril 18th, 2019

Les rayons des parapharmacies, des pharmacies, des supermarchés ou même des magasins spécialisés sont bien fournis en ce qui concerne les soins pour le visage. On y retrouve une quantité phénoménale de produits en tous genres : sérums, crèmes de jour, crèmes de nuit, lotions, brumes… Evidemment, on nous laisse penser que tous ces soins sont absolument indispensables pour avoir une peau parfaite ! Qu’en est-il vraiment ?


La peau, c’est quoi ?

Avant de commencer, quelques petites infos ou rappels pour certains concernant la peau. Elle est composée de trois couches, de la plus externe à la plus interne :

  • L’épiderme : c’est cette couche, aussi fine qu’une feuille de papier, qui va nous intéresser concernant les soins de la peau. Il est constitué d’un film hydrolipidique composé en partie de cellules mortes, de sébum et de sueur. La partie lipidique (huileuse) de ce film, forme une sorte de barrière à la surface de la peau pour empêcher que son hydratation (l’eau) ne s’évapore. La qualité de ce film et sa répartition vont déterminer votre typologie de votre peau.
  • Le derme : c’est la couche la plus épaisse de la peau. Il contient les glandes qui produisent le sébum et la sueur et il est composé à plus de 80% d’eau. C’est donc le derme qui va produire les éléments responsables de ce qui sera visible au niveau de l’épiderme !
  • L’hypoderme : c’est la couche la plus profonde, qui est essentiellement composée de tissus adipeux, autrement dit de graisse.

Quels sont les besoins de ma peau ?

D’après la composition de ces 3 couches, la peau a l’air d’être assez hydratée et assez nourrie non ? Alors pourquoi ma peau est-elle trop sèche, trop grasse ou mixte ?

La typologie de votre peau va être déterminée par la quantité lipidique sécrétée par votre peau ! Si votre peau sécrète trop de sébum, elle sera grasse. Si au contraire elle n’en sécrète pas assez, l’eau s’évaporera et elle manquera d’hydratation. Alors pensez-vous qu’une crème puisse changer drastiquement ce qu’il se passe au niveau de votre derme en modulant ses sécrétions ? Je vous laisse méditer sur la question.

Contrairement à ce que nous laisse penser l’industrie, ce dont notre peau a réellement besoin, ce sont des vitamines, des minéraux et des acides aminés. Lorsque vous regardez la composition d’une crème ou d’un sérum, trouvez-vous ce genre d’ingrédient ? Sauf exception, je ne pense pas… Quand bien même la “crème parfaite” serait composée de tous ces éléments, leur assimilation est bien meilleure par voie interne.

Je vous vois venir, non, je ne vous dis pas de manger votre pot de crème 😉 La véritable solution pour prendre soin de votre peau, c’est de manger des aliments qui vous permettront d’assimiler tous les nutriments dont votre peau aura besoin ! Et oui, ce n’est pas un pot de 50 mL à 50€ qui vous “sauvera”, mais bien votre alimentation, à condition qu’elle soit variée et équilibrée !

Alors pourquoi prendre soin de sa peau par voie externe ?

Votre peau, particulièrement celle du visage, est soumise à de nombreuses agressions au cours de la journée : la pollution, le maquillage, les UV… Et votre état de santé aura aussi un impact sur la biologie de votre peau. Vous pouvez donc l’aider en la protégeant et en appliquant manuellement un film hydrolipidique. Il va donc améliorer le confort de votre peau, mais ne la traitera pas.

Qui dit film hydrolipidique, dit phase aqueuse et phase huileuse.

Pour ce qui est de la phase aqueuse, vous pouvez tout simplement mouiller votre peau avec de l’eau (pas trop calcaire si possible). Mais vous pouvez aussi utiliser un hydrolat. L’hydrolat aura un double avantage : il apportera de l’hydratation à votre peau et vous profiterez des bienfaits des molécules actives de la plante de laquelle il provient ! La faible concentration de ces molécules permet aux hydrolats de pouvoir être utilisés par les femmes enceintes, allaitantes et par les enfants.

En ce qui concerne la phase huileuse, on ne va bien évidemment pas utiliser d’huiles minérales, mais des huiles végétales pressées à froid (pour conserver au maximum leur propriétés et pour éviter qu’elles ne soient extraites à l’aide de solvants). Tout comme les hydrolats, les huiles auront des propriétés propres à la plante dont elles proviennent.

Vous pourrez donc appliquer votre hydrolat à l’aide d’un coton (lavable c’est mieux 🙂 ) ou directement avec vos mains. Après avoir attendu que votre peau l’ait absorbé, vous pourrez ensuite appliquer votre huile végétale comme vous le feriez avec votre crème !

Les combinaisons en fonction du type de peau.

Voici quelques huiles et hydrolats que je vous conseille en fonction de votre type de peau (liste non exhaustive). Il en existe plusieurs, vous pouvez donc choisir d’utiliser une combinaison pendant une semaine puis d’alterner avec une autre combinaison.

Pour la peau sèche :

  • Hydrolats : Bleuet, Fleur d’oranger, Hélichryse italienne, Lavande vraie, Olive, Rose de Damas, Yang-ylang
  • Huiles végétales : Amande douce, Argan, Avocat, Germes de blé, Noix de coco

Pour la peau grasse :

  • Hydrolats : Achillée millefeuille, Eucalyptus globulus, Géranium bourbon, Hamamélis, Lavande fine, Tee-trea
  • Huiles végétales : Jojoba, Nigelle, Noisette, Sésame

Pour la peau normale à mixte :

  • Hydrolats : Achillée millefeuille, Fleur d’oranger, Hamamélis, Romarin à verbénone, Ylang-ylang
  • Huiles végétales : Abricot, Jojoba, Noisette, Noix de coco

2 réponses à « La peau et ses besoins : associations hydrolat – huile végétale pour le visage, en fonction de votre type de peau. »

  1. Merci pour cet article Laure-Hélène !
    J’utilise en hydrolat Mélisse de provence, pour ma peau plutôt sèche et plus toute jeune ! qu’en penses tu ?
    Mais je n’ose pas utiliser de l’huile végétale directement sur mon visage en remplacement de ma crème…mais on peut faire ça ? quelle huile végétale pour peau plutôt sèche voir plutôt sensible (je ne sais pas trop faire la différence…) de 40 ans ?
    Merciiiiiiiiiiiiii

    1. L’hydrolat de Mélisse peut très bien convenir à ta peau 🙂 Tu peux aussi utiliser l’hydrolat de Rose de Damas qui a de très bonnes propriétés pour les peaux sèches et matures.
      Concernant les huiles végétales, comme expliqué dans l’article, tu peux effectivement en appliquer directement sur le visage. Mais il faut en appliquer très peu, une toute petite noisette, pour ne pas obstruer la peau et se retrouver avec une épaisse couche grasse. Tu peux utiliser du jojoba, de l’amande douce, de la nivelle ou même du sésame !

Laisser un commentaire